Ecrire à nouveau ou ne jamais cesser

Il y a des signes ….

Alors que j’égare souvent les mots que je fais sur les livres à la librairie j’ai décidé la semaine dernière de les prendre en photo ( pour ne pas à avoir me creuser la tête et trouver le BON mot en cas d’égarement) et j’en ai fait une story sur instagram, autant partager mes coups de coeur!

En ce moment c’est le début de la rentrée littéraire en librairie car nous recevons tous (ceux qui nous touchent et ceux dont on ne sait encore rien) les services de presse des livres qui paraîtront en septembre, nous rencontrons les éditeurs, nous parlons avec les relations libraires, avec les représentants, et nous tentons de ne pas avoir le vertige.

Il y a deux ans quand je suis revenue travailler au Quai des Brumes en littérature, tout cela m’a fichu la frousse, allais-je être à la hauteur?

Et puis j’ai réussi à force de retours positifs de la part des lecteurs et les encouragements de mes patrons, à ne plus douter de ma légitimité dans ce rayon, après avoir été libraire jeunesse et BD pendant 6 ans .

Cette année j’ai littéralement pris mon envol, je lis ce qui me plait et tant pis si je vais à contre courant des actualités, tant mieux aussi si je touche de temps en temps aussi un public plus vaste, bref je fais mon mélange et je me sens épanouie dans mon métier.

Je viens d’une famille où on a toujours écris, ma mère et ma grand mère maternelle écrivaient de la poésie, mon père poète aussi et mon grand père paternel, lui couchait sur le papier ses récit de voyages, les conférences auxquelles ils assistait, un de mes frères écrit de la musique et l’autre a un certain talent pour les slams d’enterrement et d’anniversaire.

Et moi? j’ai une dizaine de carnets qui resteront illisibles pour le commun des mortels, ce blog que j’avais débuté il y a quelques années quand j’étais au chômage. En cherchant des chroniques de livres ,pour faire des mots sur des poches que je remet en avant pour cet été à la librairie, je me suis relue et ça m’a plu.

Cela devrait être suffisant pour me convaincre de continuer à écrire, non?

Ce soir en lisant l’article de mon amie Wafa sur la légitimité…

J’ai compris quelque chose de fondamental.

Je te laisse lire son article, parce que si il y a quelqu’un qui m’a donné envie de m’y remettre c’est bien Wafa ❤

Bref j’écris et j’aime ça

(je te détaille pas l’alignement de planètes qui a éveillé en moi l’idée que je m’offre un ordi portable pour faire ce que je veux quand je veux où je veux)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s